Emaitza | Résultats de recherche (21 résultats)

« Signes Junior » ou la beauté de la langue des signes à travers la photo ... (Carine Puyo - Festival en Création/Sorbidean à Hasparren)

« Signes Junior » ou la beauté de la langue des signes à travers la photo ... (Carine Puyo - Festival en Création/Sorbidean à Hasparren)

Erreportaiak | Reportages
Français
15:28
13/06/22

« Signes Junior » est un projet photographique qui est né de la rencontre entre Carine Puyo (photographe), Kamel Ben Kahia (enseignant de la langue des signes) et Céline Juillet (interprète en langue des signes). Un groupe de jeunes élèves sourds participant à ce projet, a choisi une série de mots qui montre, en images, la beauté de la langue des signes.

Carine Puyo nous dévoile que le plaisir de ces rencontres a été, avant tout, de découvrir des jeunes plein de vitalité …
*L’expo photo « Signes Junior » est visible à la maison Eihartzea d’Hasparren pendant la durée du festival « En Créations/Sorbidean » (jusqu’au 18 juin 2022).

Plus d'infos : https://carinepuyo.net/ et  http://www.lafabriqueaffamee.org/

Jatorria : Radiokultura

Le drôle de chapiteau est de retour !  (Festival en Création/Sorbidean à Hasparren)

Le drôle de chapiteau est de retour ! (Festival en Création/Sorbidean à Hasparren)

Erreportaiak | Reportages
Français
13:56
9/06/22

La Fabrique Affamée organise (enfin !) une nouvelle édition de son « Festival En Créations/Sorbidean » (du 11 au 18 juin 2022). Au menu : restitutions de ses ateliers musique, chant, théâtre animés par la compagnie et diverses propositions de compagnies « amies » qui se poseront dans un drôle de chapiteau au milieu du parc Eihartzea à Hasparren.

Nicolas Marsan (membre de La Fabrique Affamée) nous raconte que ce festival est surtout un prétexte pour faire des rencontres et des échanges entre publics et artistes...  

Plus d'infos : http://www.lafabriqueaffamee.org/

Jatorria : Radiokultura

Cette armoire nous permet de projeter nos fantasmes  … (Valérie Marsan, Fabrique Affamée)

Cette armoire nous permet de projeter nos fantasmes … (Valérie Marsan, Fabrique Affamée)

Erreportaiak | Reportages
Français
13:16
31/03/22

Que reste t il de l'enfance en nous ? Que reste t il de la curiosité, de la soif de comprendre le monde qui nous animaient quand nous étions petits ? Voici les questions qui sont posées dans « Aube », la nouvelle création de la Cie La Fabrique Affamée d’Hasparren.

Dans « Aube », il y a deux enfants qui ont grandi et sont devenus adultes. Pierre, un être solitaire et obsédé par les chiffres est bien trop sérieux, bien trop responsable pour se laisser aller à la distraction.
Et il y a Aube, insatiable de curiosités. Elle est celle qui va ouvrir les yeux de Pierre sur la beauté du monde en lui soufflant les souvenirs tendres de l’enfance restés trop longtemps enfouis dans l’obscurité.

Valérie Marsan, actrice et musicienne de la Cie La Fabrique Affamée , interprète le rôle d’Aube et joue aussi de la harpe pendant le spectacle. Elle nous raconte son parcours et nous invite à rentrer dans cette armoire qui nous permet de projeter nos fantasmes...

Plus d’infos : https://lafabriqueaffamee.org/

Jatorria : Radiokultura

Vicissitudes de la vie culturelle d’Hasparren de 1970 à 1990 ...

Vicissitudes de la vie culturelle d’Hasparren de 1970 à 1990 ...

Erreportaiak | Reportages
Français
11:01
27/09/21

Organisée par la  Compagnie La Fabrique Affamée dans le cadre de PASSERELLE, Txomin Heguy donnera la conférence « Vicissitudes de la vie culturelle d’Hasparren de 1970 à 1990 » (Cinéma Haritz Barne, vendredi 1er octobre 2021 à 19h).

Arnaud Marsan, de la  Compagnie La Fabrique Affamée, nous présente cette soirée (qui démarrera au cinéma Haritz Barne pour terminer par un pot convivial au parc Eihartzeara), et émet le souhait que cette conférence participe au bouillonnement de la vie culturelle à Hasparren en s’inspirant du passé...

Musika : Clever Girl « No Drum and Bass in the Jazz Room »

Jatorria : Radiokultura

Quand les ailleurs se rencontrent #5 : Chez Iman il y a un peu de Galicie, Catalogne, Maroc et Pays Basque ...

Quand les ailleurs se rencontrent #5 : Chez Iman il y a un peu de Galicie, Catalogne, Maroc et Pays Basque ...

Erreportaiak | Reportages
Français
15:00
14/01/20

En octobre dernier, 11 pays, 18 langues, 4 continents et des dizaines d'histoires de vie se sont rencontrés à la maison Francis Jammes à Hasparren. Invités par la compagnie « La Fabrique Affamée », une dizaines de personnes réfugiées, accueillies au Pays Basque, ont rencontré des étudiants en masters design à l'ECV de Bordeaux qui ont écouté et collecté leurs témoignages poignants (en vue de l’exposition "Inscriptions en relation, des traces coloniales aux expressions plurielles" proposée début 2020 à Hasparren puis à la cité de l'histoire de l'immigration Porte Dorée à Paris).

Témoignage #5 : Chez Iman il y a un peu de Galicie, Catalogne, Maroc et Pays Basque...   

Jatorria : Radiokultura

Quand les ailleurs se rencontrent #4 : du Cameroun au Pays Basque, le long chemin de Steve ...

Quand les ailleurs se rencontrent #4 : du Cameroun au Pays Basque, le long chemin de Steve ...

Erreportaiak | Reportages
Français
15:53
26/12/19

En octobre dernier, 11 pays, 18 langues, 4 continents et des dizaines d'histoires de vie se sont rencontrés à la maison Francis Jammes à Hasparren. Invités par la compagnie « La Fabrique Affamée », une dizaines de personnes réfugiées, accueillies au Pays Basque, ont rencontré des étudiants en masters design à l'ECV de Bordeaux qui ont écouté et collecté leurs témoignages poignants (en vue de l’exposition "Inscriptions en relation, des traces coloniales aux expressions plurielles" proposée début 2020 à Hasparren puis à la cité de l'histoire de l'immigration Porte Dorée à Paris).

Témoignage #4 : Le long chemin de Steve du Cameroun jusqu’au Pays Basque...     
Jatorria : Radiokultura

Quand les ailleurs se rencontrent #3 : la « nouvelle » typographie basque et les migrants ...

Quand les ailleurs se rencontrent #3 : la « nouvelle » typographie basque et les migrants ...

Erreportaiak | Reportages
Français
14:49
10/12/19

En octobre dernier, 11 pays, 18 langues, 4 continents et des dizaines d'histoires de vie se sont rencontrés à la maison Francis Jammes à Hasparren. Invités par la compagnie « La Fabrique Affamée », une dizaines de personnes réfugiées, accueillies au Pays Basque, ont rencontré des étudiants en masters design à l'ECV de Bordeaux qui ont écouté et collecté leurs témoignages poignants (en vue de l’exposition "Inscriptions en relation, des traces coloniales aux expressions plurielles" proposée début 2020 à Hasparren puis à la cité de l'histoire de l'immigration Porte Dorée à Paris).

Témoignage #3 : Les graphistes Benjamin Ribeau (studio Kubik) et Guillaume Ruiz nous racontent le lien entre la « nouvelle » typographie basque et les migrants...   
Jatorria : Radiokultura

Violence, poésie et musique … nous sommes toujours Debout et Fiers ! (La Fabrique Affamée)

Violence, poésie et musique … nous sommes toujours Debout et Fiers ! (La Fabrique Affamée)

Erreportaiak | Reportages
Français
19:39
3/12/19

Violence, poésie et musique … sont les 3 mots clés qui définissent « Debout et fiers », la nouvelle création de la Cie La Fabrique Affamée d’Hasparren.

Arnaud et Nicolas Marsans nous invitent à plonger dans l'univers de la musique noire américaine où les voix d'artistes sont à la fois les mots et les poings d'une communauté touchée par la violence sociale...


Plus d’infos : http://www.lafabriqueaffamee.org/
Musika : Captain Dinero
Jatorria : Radiokultura

Quand les ailleurs se rencontrent #2 : Ainis Berzins

Quand les ailleurs se rencontrent #2 : Ainis Berzins

Erreportaiak | Reportages
Français
06:55
28/11/19

En octobre dernier, 11 pays, 18 langues, 4 continents et des dizaines d'histoires de vie se sont rencontrés à la maison Francis Jammes à Hasparren. Invités par la compagnie « La Fabrique Affamée », une dizaines de personnes réfugiées, accueillies au Pays Basque, ont rencontré des étudiants en masters design à l'ECV de Bordeaux qui ont écouté et collecté leurs témoignages poignants (en vue de l’exposition "Inscriptions en relation, des traces coloniales aux expressions plurielles" proposée début 2020 à Hasparren puis à la cité de l'histoire de l'immigration Porte Dorée à Paris).

Témoignage #2 : Conversation avec Ainis Berzins. Ainis, originaire de Lettonie, habite à Came et apprend le français grâce à un projet du CCAS d'Hasparren en partenariat avec des bénévoles.

« Bidekoekin Solidarité Migrants ».

Jatorria : Radiokultura

Quand les ailleurs se rencontrent #1 : Anne Duhour, Bidekoekin

Quand les ailleurs se rencontrent #1 : Anne Duhour, Bidekoekin

Erreportaiak | Reportages
Français
14:12
19/11/19

En octobre dernier, 11 pays, 18 langues, 4 continents et des dizaines d'histoires de vie se sont rencontrés à la maison Francis Jammes à Hasparren. Invités par la compagnie « La Fabrique Affamée », une dizaines de personnes réfugiées, accueillies au Pays Basque, ont rencontré des étudiants en masters design à l'ECV de Bordeaux qui ont écouté et collecté leurs témoignages poignants (en vue de l’exposition "Inscriptions en relation, des traces coloniales aux expressions plurielles" proposée début 2020 à Hasparren puis à la cité de l'histoire de l'immigration Porte Dorée à Paris)

 

Témoignage #1 : Anne Duhour, Lilloise vivant à Hasparren depuis 2011 et membre de l’association « Bidekoekin Solidarité Migrants » a, avec son mari, accueilli une famille d’Azerbaïdjan...

Jatorria : Radiokultura

Circ’HULON, y a tout à voir … à Hasparren !

Circ’HULON, y a tout à voir … à Hasparren !

Erreportaiak | Reportages
Français
16:25
20/08/18

Le Parc Eihartzea d’Hasparren accueille le « chapi-kiosque » très particulier du Circ’HULON (du 24 au 26 août 2018). Une ambiance très italienne avec un programme « nouveau cirque » que nous racontent Vincent, Antoine et Lucia 

Plus d’infos : http://www.circhulon.com/

Jatorria : Radiokultura

Hypnotique et rotatif ... (Greg et sa guitarre à roue)

Hypnotique et rotatif ... (Greg et sa guitarre à roue)

Erreportaiak | Reportages
Français
13:18
13/06/18

Le musicien Greg Cosenza a décidé de créer un instrument de musique unique et fou : une guitarre électrique qui fonctionnerai comme une vielle à roue...  Rencontrés lors du Festival En Créations/Sorbidean 2018 à Hasparren, Greg nous dévoile son instrument et nous donne vraiment envie de voir (écouter) comment ça marche... 

*Greg Cosenza joue de cet instrument le 15/06 au Parc Eihartzea à Hasparren.

 

Jatorria : Radiokultura

 

Quand Bukowski fait du sténopé au Pays Basque … (Crowdhackers)

Quand Bukowski fait du sténopé au Pays Basque … (Crowdhackers)

Erreportaiak | Reportages
Français
13:48
12/06/18

Membres du collectif d’artistes « CrowdHackers », Carine Puyo et Brainhover ont récemment décidé de quitter la ville de Toulouse pour venir s’installer au Pays Basque. Rencontrés lors du Festival En Créations/Sorbidean 2018 à Hasparren, les deux artistes nous racontent leurs envies d’expérimenter et de créer à travers différents supports... 

Musika : lectures par Charles Bukowski de certains de ses poèmes avec fond musical

Jatorria : Radiokultura

Un drôle de chapiteau pour voir l’inachevé … (Festival en Création/Sorbidean à Hasparren)

Un drôle de chapiteau pour voir l’inachevé … (Festival en Création/Sorbidean à Hasparren)

Erreportaiak | Reportages
Français
17:04
6/06/18

La Fabrique Affamée organise la première édition de son Festival En Créations/Sorbidean (du 9 au 16 juin 2018). A l'occasion des restitutions de ses ateliers musique, chant, théâtre, la compagnie posera son drôle de chapiteau au milieu du parc Eihartzea à Hasparren.

Nicolas Marsans et Arnaud Sauvage (membres de La Fabrique Affamée) souhaitent que ce festival soit surtout un prétexte pour faire des rencontres et des échanges entre publics et artistes... 

Plus d'infos : http://www.lafabriqueaffamee.org/

Jatorria : Radiokultura

Au Pays Basque il ne se passe rien … C’est faux ! (Fédération Taula)

Au Pays Basque il ne se passe rien … C’est faux ! (Fédération Taula)

Erreportaiak | Reportages
Français
13:29
22/05/18

17 compagnies ont décidé d’unir leurs forces et de se rassembler autour d’une nouvelle Fédération qu’ils ont appelé « Taula ». Théâtre, danse, cirque, conte, théâtre d’objets … toutes les disciplines sont représentées au sein de Taula.

Nicolas Marsans de la Cie La Fabrique Affamée nous dévoile l’intérêt d’une telle union... 

Musika : Muskulo «Lau»

Jatorria : Radiokultura

Traverser, recueil des paroles de migrants #4 : Christian, la mort aux trousses depuis le Chad …

Traverser, recueil des paroles de migrants #4 : Christian, la mort aux trousses depuis le Chad …

Erreportaiak | Reportages
Français
11:49
18/10/17

Nicolas Marsan (La Fabrique Affamée) est parti à la rencontre de personnes en exil et accueillies cet été 2017 à Bayonne. Et il interroge : d’où êtes-vous partis ? qu’avez-vous traversé ? avec qui ? sur quels moyens de locomotion ? qu’avez-vous entendu, vu, ressenti, vécu...

Ces témoignages liés à un travail musical ont été présenté par la compagnie La Fabrique Affamée durant le festival Haizebegi#4.

4ème partie : Traverser, recueil des paroles de migrants #4 : Christian, la mort aux trousses depuis le Chad …

Musika : Bilaka dantza taldeko « Negua » ikusgarriaren musika

Jatorria : Nicolas Marsan pour Radiokultura

 

Traverser, recueil des paroles de migrants #3 : Hassan, 6 ans de « voyage » depuis l’Afghanistan …

Traverser, recueil des paroles de migrants #3 : Hassan, 6 ans de « voyage » depuis l’Afghanistan …

Erreportaiak | Reportages
Français
06:27
10/10/17

Nicolas Marsan (La Fabrique Affamée) est parti à la rencontre de personnes en exil et accueillies cet été 2017 à Bayonne. Et il interroge : d’où êtes-vous partis ? qu’avez-vous traversé ? avec qui ? sur quels moyens de locomotion ? qu’avez-vous entendu, vu, ressenti, vécu...

Ces témoignages liés à un travail musical ont été présenté par la compagnie La Fabrique Affamée durant le festival Haizebegi#4.

http://haizebegi.eu/index.php/2017/08/07/nicolas-marsan/

 

3ème partie : Traverser, recueil des paroles de migrants #3 : Hassan, 6 ans de « voyage » depuis l’Afghanistan …

 

Jatorria : Nicolas Marsan pour Radiokultura

Traverser, recueil des paroles de migrants #2 : le « voyage » de Bashir depuis el Soudan …

Traverser, recueil des paroles de migrants #2 : le « voyage » de Bashir depuis el Soudan …

Erreportaiak | Reportages
Français
11:44
5/10/17

Nicolas Marsan (La Fabrique Affamée) est parti à la rencontre de personnes en exil et accueillies cet été 2017 à Bayonne. Et il interroge : d’où êtes-vous partis ? qu’avez-vous traversé ? avec qui ? sur quels moyens de locomotion ? qu’avez-vous entendu, vu, ressenti, vécu...

Ces témoignages liés à un travail musical seront présenté par la compagnie La Fabrique Affamée le 8 octobre durant le festival Haizebegi#4.

http://haizebegi.eu/index.php/2017/08/07/nicolas-marsan/

 

2ème partie : Traverser, recueil des paroles de migrants #2 : le « voyage » de Bashir depuis el Soudan …

 

Jatorria : Nicolas Marsan pour Radiokultura

Traverser, recueil des paroles de migrants #1 : présentation … (la Fabrique Affamée)

Traverser, recueil des paroles de migrants #1 : présentation … (la Fabrique Affamée)

Erreportaiak | Reportages
Français
04:14
26/09/17

Nicolas Marsan (La Fabrique Affamée) est parti à la rencontre de personnes en exil et accueillies cet été 2017 à Bayonne. Et il interroge : d’où êtes-vous partis ? qu’avez-vous traversé ? avec qui ? sur quels moyens de locomotion ? qu’avez-vous entendu, vu, ressenti, vécu...

Ces témoignages liés à un travail musical seront présenté par la compagnie La Fabrique Affamée le 8 octobre durant le festival Haizebegi#4.

 

1ère partie : Traverser, recueil des paroles de migrants #1 : présentation...

 

Jatorria : Nicolas Marsan pour Radiokultura

Ajnab, le moissonneur … de sons !

Ajnab, le moissonneur … de sons !

Erreportaiak | Reportages
Euskara
14:05
2/06/17

La compagnie « La Fabrique Affamée » d’Hasparren a imaginé la vie d’« Ajnab, le moissonneur de sons » : Ajnab qui a dû quitter son pays, vit sur un terrain vague et survit grâce à la vente de ce qu'il récolte dans les déchetteries. Son seul moment de bonheur : écouter sa boîte à musique qui lui rappelle des souvenirs heureux de son enfance. 

Une femme, Ekheerri, bouleversera sa vie en lui montrant que chaque objet amassé dans sa brouette peut émettre de la musique.

 

Nicolas Marsan,comédien, chanteur et reporter de la compagnie, nous parle de l’importance de l’imaginaire pour égayer notre quotidien...

 

Plus d’infos : http://www.lafabriqueaffamee.org/ (ce spectacle sera présenté le samedi 3 juin 2017 à 14h00 à Hélette) 

 

Jatorria : Radiokultura